Fr – Étape 28

Dimanche 28 août 2005
Arzacq Arraziguet (Pyrénées Atl) – Arthez de Béarn (Pyr Atl)

28 km * Cumul 753 km

2005.0801.carte28.ArzacqArraziguet-ArthezdeBearn

Lever 7h. Le temps est couvert. Déjeuner 7h30. Départ 8h30. A Louvigny nous quittons le GR65 pour prendre un raccourci par Garos, Uzan, Géus, Pomps, Castillon. A 14h Nicole appelle, nous avons bien marché, il ne nous reste que 3 km. Nous arrivons à Arthez à 14h30 mais il n’y a personne au rendez-vous devant la Poste. Nous poursuivons jusqu’au centre-ville, personne non plus. Il est dimanche et tout est fermé. Julie s’impatiente, moi je me couche sur un terre-plein en attendant qu’Alain et Nicole se manifestent.

Ils arrivent vers 15h30 car ils étaient à Pau lorsqu’ils ont téléphoné. Nous sommes obligés d’aller jusqu’à Orthez pour trouver un bistrot ouvert. Je photographie un groupe de bikers et leurs Harley. Il est presque 17h et nous ne savons toujours pas où dormir. Nous avons laissé un message au manoir d’Argeles à Morlanne, aucune nouvelle. Le gîte Lacrouts à Casteide-Candau est soi-disant complet, les autres sont ou trop loin ou ne font pas la demi-pension. J’essaie le gîte Costedoat à Hagetaubin 7 km hors GR. Il n’est pas très chaud pour nous prendre mais finalement acceptera.

Nous ne regretterons rien, le gîte est magnifique, le patron a même proposé de venir nous chercher. Douche et wc dans la chambre, draps et serviettes de toilette fournis, lits damasquinés, piscine, billard, ping-pong, baby-foot, transats, figues et mirabelles du jardin à volonté, machine à lever et sèche-linge compris. Nous prenons une bouteille de Madiran rouge en apéro au bord de la piscine. Notre hôte est charmant, célibataire, 45 ans, il vit dans la ferme avec sa vieille mère de 90 ans qui s’occupe de la cuisine. C’est lui qui s’occupe de tout le reste : nettoyage, entretien des gîtes, jardin, et de ses 20 charolaises. A 20h il dîne avec nous : tomates fraîches du jardin, pâté de canard et jambon cru, jambonneau aux pâtes, fromages et vin du pays, salade de fruits. Nous avons profité des machines pour faire une lessive complète.

Petit-déjeuner classique : café, pain, beurre, confitures maison. Le tout pour 24€ par personne. C’est à peine croyable. Nous lui avons acheté en plus 3 bocaux de foie gras de canard à 50€ le kilo. C’est une adresse à retenir absolument, à la fois pour l’accueil sympathique, la qualité de l’hébergement et de la nourriture, et aussi pour la possibilité de s’approvisionner en bons produits du terroir.

Julie s’est enfin décidée : Elle repart demain avec Alain et Nicole, ce qui lui fait certes économiser le prix d’un billet de train, mais aussi abandonner un contrat inachevé puisque St-Jean-Pied-de-Port est encore à 4 jours de marche.

La literie était impeccable, mais j’ai très mal dormi à cause de ma jambe gauche.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 28 »

Parcourir l’étape suivante…