Fr – Étape 19

Vendredi 19 août 2005
Vaylats (Lot) – Cahors (Lot) 24 km * Cumul 471 km

2005.0801.carte19.Vaylats-Cahors

6h30 impossible de remettre les vêtements lavés la veille, il a plu par intermittence toute la nuit et ils sont trempés. On les range dans le sac et mettons une tenue sèche. La Jambe gauche me fait un mal de chien depuis quelques jours, enfin plutôt quelques nuits, car elle ne m’incommode pas plus que la jambe droite pendant la journée. Je ne peux pas la plier au delà de 45°, et je suis obligé de laisser le talon en dehors du lit sinon la douleur devient insupportable. Je ne suis bien dans aucune position. C’est agaçant de devoir me tourner et retourner toute la nuit sans pouvoir trouver de position confortable. Je m’en suis ouvert à notre hospitalière ce matin qui m’affirme qu’il s’agit d’une tendinite. Je ne sais pas vraiment, mais je prends les médicaments qu’elle m’offre : 1 boîte de Dafalgan, 1 tube de Ketum, 1 fiole de Baume du Tigre. Je prends 2 Dafalgan et me frictionne au Ketum. A 8h nous quittons le couvent. Nous marchons d’un pas soutenu et avons tôt fait de rattraper les autres pèlerins partis une demi-heure plus tôt.

Le terrain est plat et le chemin régulier. Nous avançons vite. En 2h nous avons couvert 13 km. Nous poursuivons au même rythme. A midi nous sommes sur le plateau dominant Cahors. La descente abrupte est pénible. A 13h nous sommes en train de siroter une bière au bistrot en face du pont Louis-Philippe. A 14h nous sommes au « Foyer des jeunes en Quercy ». Nous apprenons qu’il a été fondé par les mêmes religieuses « Filles de Jésus » qui restent encore propriétaires des murs. Même tarif qu’hier, 19€ dîner, coucher en chambre de 4 lits, petit-déjeuner inclus. Après avoir payé et fait tamponner nos crédentiales, nous filons nous installer, prendre une douche régénérante et faire la lessive. Nous ressortons le linge humide de la veille et étendons le tout sur les lignes dans le jardin. Il est tôt, le temps est beau, tout devrait être sec ce soir.

A 16h nous filons en ville visiter la magnifique cathédrale St Étienne mutilée lors des Guerres de Religion et de la Révolution Française. Nous allons ensuite prendre un pot sur les boulevards pour écrire nos cartes postales. A 19h15 nous sommes de retour au Foyer pour le dîner, très copieux et très convivial. Je vais en catastrophe acheter une bouteille de Cahors, car le foyer ne fournit pas de vin, et un repas sans vin… Il faut bien s’offrir quelques douceurs après tous ces km ! 2 étrangers ce soir : Notre Justin d’hier au soir, et un australien de 25 ans qui parle un français impeccable. Dodo 22h.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 34 »

Parcourir l’étape suivante…