Fr – Étape 07

Dimanche 7 août 2005
Le Puy-en-Velay (Hte Loire) – St Privat d’Allier (Hte Loire) 22 km * Cumul 172 km
.

2005.0801.carte07.LePuyenVelay-StPrivatdAllier

Nous nous levons à 6h et sommes à 6h40 à la cathédrale. Tous les pèlerins arrivent petit à petit. Une religieuse est venue demander à Julie de lire l’épître. A la fin de la messe, les pèlerins sont rassemblés devant la statue de St Jacques pour l’ « Ite missa est ». Le prêtre interroge chaque pèlerin et chaque chef de groupe pour connaître leur provenance, durée et destination. Il y a là des français en majorité, mais aussi des hollandais, des belges, des allemands, des canadiens, des américains… Beaucoup pour seulement 1 semaine ou 15 jours de marche, d’autres beaucoup plus. Certains sont, comme autrefois, partis à pied de chez eux, hollandais, belges, danois, allemands… depuis plus d’un mois, et ne s’arrêteront pas avant Santiago.

Le prêtre nous tend une corbeille pleine de petits bouts de papier pliés en quatre, de personnes qui demandent aux pèlerins de prier pour leurs intentions durant le Chemin. Il nous délivre ensuite à chacun une médaille de Notre Dame du Puy pour qu’elle nous accompagne pendant le Chemin. Enfin nous passons à la sacristie pour faire tamponner nos crédentiales.

A 9h, nous sommes de retour au gîte des capucins pour le petit-déjeuner, ranger la chambre, payer. A 10h nous embrassons Alain et Nicole et reprenons la route. Comme nous sommes partis tard, nous pressons le pas et parvenons à Ramourouscle, 14 km, en 2h30. Derrière une haie, nous mangeons un morceau de saucisson avec une baguette que nous avons conservée d’hier. Il fait un froid de canard, guère plus de 7 à 8° sans doute, et surtout un vent glacial. Nous repartons très vite car nous avons froid. Quelques photos à la sauvette. Nous avons encore très mal aux jambes et aux pieds depuis la mi-étape. Mais quand vont-ils donc s’habituer, cela fait déjà une semaine que nous marchons ?…

Cette fois-ci nous logeons dans une famille d’accueil qui nous offre le gîte et le couvert. On donne ce que l’on veut. C’est purement incroyable de nos jours. Nos hôtes ont la cinquantaine, mais ils ont une histoire particulière : Ils se sont rencontrés sur le Chemin en 1998. Ils travaillent tous les deux à Paris, elle dans l’Armée, lui à la Sécurité Sociale. Ils ont acheté l’année dernière cette maison à St Privat d’Allier et la retapent pendant leurs vacances. Ils ne comptaient pas recevoir de pèlerins avant l’année prochaine, mais la mairie nous a donné leur numéro et ils ont accepté. Ils ont prévu de refaire le Chemin ensemble avec leur petit « boutchou » de 4 ans en 2010.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 24 »

Parcourir l’étape suivante…