Fr – Étape 04

Jeudi 4 août 2005
Merle-Leignec (Loire) – Retournac (Haute Loire) 35 km * Cumul 101 km
.

2005.0801.carte04.MerleLeignec-Retournac

Il a fait froid toute la nuit, 5° nous dira notre hôte, et humide, évidemment le plan d’eau est à quelques mètres. Je suis réveillé depuis 6h mais je ne bouge pas. Nous nous mettons en route à 7h30 avec la faim au ventre. Il n’y avait que du thé dans la caravane et personne n’avait envie d’aller chercher de l’eau, le courage de la chauffer, pour boire en fin de compte cette « pisse d’âne » qu’aucun de nous deux n’apprécie. Je vais payer notre hôte, 10€, et nous nous ébranlons…

Descentes et remontées dans les bois de résineux entre 500 et 950 m. Nous avons les crocs, même les chiens s’écartent de peur d’être mordus. Nous serons obligés de marcher 12 km jusqu’à Valprivas pour pouvoir déjeuner : 2 grands cafés chacun, une baguette et la moitié d’une motte de beurre. Arrive un hollandais qui fait également le chemin de Compostelle. Il est parti en 2003 d’Amsterdam pour Dinan en Belgique. En 2004 il a fait Dinan – Tonnerre (dans l’Yonne), et cette année il compte aller jusqu’à Cahors. Il est parti depuis 15 jours. C’est un furieux qui marche 50 km par jour. Il est parti ce matin d’Estivareilles. Nous nous gardons bien de repartir avec lui…

Valprivas – Sarlanges 9 km de montées et descentes dans les résineux, épuisant. Julie est devant, je ne la vois plus, mais je ne peux pas passer dans de tels paysages sans prendre de photos. Les anciennes fermes, en pierres, restaurées, sont magnifiques. Aujourd’hui le soleil est bien présent. Sarlanges – Retournac encore 9 km d’un épouvantable chemin caillouteux. Nous arrivons à 15h, et nous n’avons pas mangé car nous n’avons rencontré que des fermes et de petits villages sans services. Nous avons réservé une caravane au camping municipal, mais nous devons faire les courses avant de nous y rendre si nous voulons manger. 1 baguette, 2 barquettes de salades, l’une de carottes râpées, l’autre de lentilles, 2 filets de harengs, un gros fromage de chèvre frais, des brugnons et des prunes. Oui des prunes, car nous sommes constipés à souhait depuis 2 jours. Et moi qui ait emporté des antidiarrhéiques…

Nous « torchons » 2 bières sur la place devant la mairie. Nous avons aussi acheté une bouteille de St Pourçain rouge, mais ce sera pour la « fête » ce soir en arrivant au camping.

Quel plaisir d’arriver aussi tôt. L’après-midi est à nous. Nous prenons une douche, lavons notre linge de 4 jours qui commençait à sentir le chacal, faisons quelques mouvements de gym, des étirements, sur le bord de la Loire, puis passons enfin à table. La moitié de la bouteille disparaît à l’apéro. Nous dégustons chacune de nos précieuses barquettes avec un plaisir inimaginable. Il n’en restera pas une miette.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 38 »

Parcourir l’étape suivante…