Fr – Étape 03

Mercredi 3 août 2005
St Jean Soleymieux (Loire) – Merle-Leignec (Loire) * 18 km * Cumul 66 km

2005.0801.carte03.StJeanSoleymieux-MerleLeignec

Nous nous levons péniblement à 8h30 et retournons au village pour déjeuner. Nous achetons à la boulangerie 1 baguette et 2 pains au chocolat que nous engloutirons au bistrot tout proche. Nous devons retourner au gîte car nous avons oublié nos bâtons. Notre départ réel se situe vers 9h30, ce qui est bien trop tard à mon goût. Nous entreprenons la montée vers Montarcher à travers des forêts de sapins. Le balisage propre au Chemin de St Jacques (la coquille) est tout à fait déficient, heureusement que coexiste celui du GR3 beaucoup plus dense et pertinent. Montarcher est un magnifique village médiéval situé sur un piton rocheux, le plus haut 1162 m et le moins peuplé 75 habitants du département de la Loire. Nous visitons la petite chapelle du Xème siècle. Aucun ravitaillement n’est possible ici, ni bistrot, ni épicerie. Il est midi, mais il va falloir poursuivre 10 km jusqu’à Estivareilles pour pouvoir manger.

C’est reparti pour 2h de marche. Le balisage jacquaire est toujours aussi déficient. Au hameau des Granges nous marchons 2 km pour rien. Nous arrivons à Estivareilles 500 habitants vers 14h30. L’épicerie est ouverte, nous nous précipitons : 1 boîte de pilchard, 4 yaourts natures (Julie fait tellement la gueule que l’épicier va lui chercher un peu de sucre dans un sachet plastique), 2 brugnons et 2 poires. J’ajoute une bouteille de Parot que Julie ne fera que goûter, elle prétend que les eaux minérales gazeuses ont un goût de pharmacie. Nous n’aurons pas le temps de visiter le prieuré du XIIIème siècle.

Encore 2 km pour rien après le bourg d’Estivareilles. Nous n’arrêtons pas de traverser des pinèdes. Nous n’avons pas de gîte pour ce soir. Le « Centre d’Accueil Permanent » d’Apinac est complet, voilà qui explique pourquoi ils ne répondaient pas au téléphone. Le camping municipal de Merle-Leignec ne répond pas non plus. Tant pis, nous n’avons pas d’autre choix que celui de continuer. L’étape de demain est assez longue (29 km), et un peu d’avance ne nous fera pas de mal.

Nous atteignons Merle-Leignec après avoir tourné en rond pendant 4 km : La zone ! Ni boulangerie, ni épicerie, ni auberge, les 2 gîtes sont complets. Il est 20h et nous commençons sérieusement à déprimer à la perspective de passer la nuit à la belle étoile. 950 m, il doit faire entre 10 et 12°, je commence à lorgner les cabanes à bovins dans les prés où nous aurions au moins un toit en cas de pluie. Julie rouspète. Nous nous sommes mis en tongs tellement nous avons mal aux pieds. Ne sachant où aller, nous prenons la direction du camping municipal en espérant trouver une grange à foin ou plutôt un hangar à paille car Julie est allergique au foin. Nous sommes vraiment mal. La nuit tombe, et nous marchons comme 2 cons sur la route sans savoir où nous allons. Nous avons pourtant demandé 3 fois un abri pour la nuit, mais les autochtones font mine de ne pas comprendre et nous renvoie toujours plus loin. Nous arrivons enfin au camping, il n’y a plus personne à la permanence, mais nous apercevons un groupe de personnes auprès d’une caravane. Nous nous précipitons. « Nous cherchons un abri pour la nuit ». Après avoir expliqué la raison de notre périple et celle de notre présence à cette heure ici, un des protagoniste nous propose la caravane d’un couple d’amis absents. Il est 21h, nous ne demandons même pas le prix, trop heureux de pouvoir dormir à l’abri. Nous séjournons une bonne dizaine de minutes sous la douche chaude. Je n’ai pas de shampoing et je suis bien trop fatigué pour attendre que Julie ait terminé sa toilette. Rien à bouffer ! Si, un demi pain que nous traînons depuis Estivareilles. Nous nous le partageons et l’avalons sur le lit de Julie en suçant nos gourdes pour aider à la descente. Nous nous massons les pieds et les jambes. A 23h plus personne ne répond à l’appel. Je serai réveillé vers minuit par un mec qui s’est trompé de caravane. Julie n’a rien entendu.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… Touche « échap » pour quitter.

« 1 de 27 »

Parcourir l’étape suivante…