Es – Étape 19

Vendredi 21 Mai 2010
León – Hospital de Orbigo
32 km – Cumul 519 km

2010.0501.Carte19.Leon-HospitaldeOrbigo

Y
ong s’est oublié ce matin : nous ne levons l’ancre qu’à 7h15. Nous avons passé toute la journée à côtoyer la N120, toujours des plaines à céréales avec leurs canaux d’irrigation pour le maïs. Les Monts Cantabriques à l’horizon se rapprochent et leurs cimes sont enneigées. Pénible cette N120 avec son bruit et sa pollution.

Peu après Villadangos del Paramo, j’ai photographié pour 1€ un christ en croix sur le bord du Chemin. Je ne sais pas si ce gars-là parvient à gagner sa vie ainsi, mais je ne voudrais pas être à sa place, les journées doivent paraître bien longues dans cette position inconfortable…

Nous arrivons à 14h15 à Hospital de Orbigo, avec l’impression d’avoir fait de notre mieux. Nous ne nous sommes arrêtés que deux fois 10 minutes pour boire une bière. Le refuge municipal est fermé, nous nous dirigeons donc vers le refuge paroissial, même tarif 5€, où nous obtenons des lits simples. Le jardinier est en train de couper l’herbe à la « daille » (faux). C’est sympa, pittoresque, l’accueil est chaleureux. Hospital de Orbigo est un village de quelques 1000 habitants avec un magnifique pont roman du XIIIème siècle de 240 mètres de long. Il dispose de tous les commerces utiles. Nous allons prendre quelques verres en ville et repérer un restaurant pour ce soir. J’en ai vu un qui servait des calamars au menu pèlerin.

Vers 19h nous avons vu arriver au refuge « Roger FONT » avec son cheval ! Enfin, si ce n’était pas lui, c’était bien imité. Branle-bas de combat dans la chaumière, tout le monde se rue sur les appareils photo, à croire que personne n’a vu de cheval auparavant, et veut toucher la bête. L’hospitalier de service accepte le cavalier et sa monture (ce qui n’est pas si fréquent sur le Chemin vis-à-vis des animaux). Le cheval traverse le vestibule en baissant le col et en faisant claquer ses fers sur le carrelage. Il passera la nuit dans le jardin, parqué par son cavalier à l’aide d’un simple rouleau de ficelle.

Nous partons manger vers 20h30 : Ensalada mixa par souci d’équilibre alimentaire, Yong prendra des œufs au jambon et moi ces fameux calamars, le tout accompagné de frites comme de coutume, avec une particularité toutefois, cette fois-ci elles sont tendres et goûteuses. Nous prenons une glace en dessert. 9€ vin compris, vin trop sucré à mon goût.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 10 »

Parcourir l’étape suivante…