Es – Étape 14

Dimanche 16 Mai 2010
Hontanas – Boadilla del Camino
29 km – Cumul 357 km

2010.0501.Carte14.Hontanas-BoadilladelCamino

Yong a encore trouvé le moyen de me faire lever à des heures impossibles. Le thermomètre du refuge affiche 2°. Nous sommes en route à 6h10. Je n’ai pas refait mon pansement et mon talon me gêne énormément. Je ne peux pas suivre le rythme et je décroche en permanence. Yong est obligé de ralentir. Nous faisons halte à Castrojeriz pour déjeuner, nous avons parcouru 9 km. J’en profite pour refaire mon pansement, peut-être aurai-je moins mal. Une italienne qui a vu ma blessure vient à mon secours et m’offre des compresses grasses pour 3 jours. Les gens ont vraiment un comportement différent sur le Chemin. Certains du moins.

Après un café et deux croissants, nous repartons d’un pas décidé. J’ai effectivement moins mal et marche mieux. Après 1 km de mise en jambes, nous reprenons notre rythme habituel de 5km/h environ. Nous dépassons quantité de pèlerins, une quarantaine au moins. A 13h nous sommes à Boadilla. Yong ne veut pas du refuge municipal qui lui semble peu avenant. Nous nous dirigeons donc vers le privé « En El Camino » (Sur Le Chemin) qui abrite également un bar et un restaurant. Aucun doute possible, le confort du séjour n’est visiblement pas le même. Une fois de plus il n’y a pas de tablette dans les douches. C’est agaçant. On entrepose donc sur la cloison quand c’est possible, sinon à terre, pas très hygiénique tout ça ! 2h plus tard nous voyons arriver ses compatriotes qui ont à l’évidence effectués le même choix.

Nous buvons 2 bières et mangeons quelques fruits. Le jardin attenant au gîte est magnifiquement décoré. La pelouse est progressivement envahie par une armée de pèlerins, 50 au moins, à la recherche de la chaleur du soleil. J’en profite également pour écrire mon journal et quelques cartes… Les fils d’étendage sont à l’égal de la pelouse, squattés par quantités de vêtements en instance de séchage.

A 19h le garçon appelle au repas : 2 soupes, l’une à l’ancienne (au pain), l’autre aux haricots blancs, toutes deux excellentes. Poisson ou viande de bœuf. Nous optons pour le merlu salade. En dessert flan maison. 9€ « vino incluido », très correct.

Nuit sans problème. A 6h30 petit-déjeuner à la pension : café, pain grillé, beurre, confiture, verre de jus, 2€50.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 24 »

Parcourir l’étape suivante…