Es – Étape 12

Vendredi 14 Mai 2010
San Juan de Ortega – Burgos
26+4 km – Cumul 297 km

2010.0501.Carte12.SanJuandeOrtega-Burgos

J’ai eu très froid cette nuit malgré les couvertures. Yong saute de son lit à 5h30, je suis obligé de l’imiter. Je n’ai pas refait mon pansement pour économiser sur ce qui me reste. Nous nous mettons en route vers 6h30. Il doit faire entre 0 et 2°, l’herbe est gelée et le restera jusque vers les 9h. A Agés (prononcer Aguaisse) au km4 nous trouvons un bar ouvert et profitons de l’opportunité. Il n’y a pas de croissant, mais les « tostadas » (pain grillé beurre confiture) feront l’affaire. Revigorés par cette halte, nous reprenons le Chemin avec meilleur entrain. J’ai mal en permanence, les bâtons me sont un grand secours. J’ai trouvé la solution pou protéger mes doigts : 2 tee-shirts me servent de moufles, je perds un peu en efficacité, mais je gagne en sensibilité. Nous escaladons et descendons des mornes sur des chemins boueux. J’ai de la boue jusqu’aux chevilles. L’arrivée sur Burgos, après 7 à 8 km de zone industrielle, est interminable.

A 13h30 nous sommes devant la porte d’entrée du refuge « La Casa del Cubo » (100 places) proche de la magnifique cathédrale « Santa Maria ». Une vingtaine de pèlerins font déjà la queue. Ouverture à 14h. Très bel édifice, magnifiquement équipé. Je ne sais qui a financé, de l’Europe ou de la ville, mais il est encore plus confortable que Pampelune. Les politiciens urbains, comme toujours, ont beaucoup plus de poids pour obtenir des subsides que leurs collègues ruraux. Les villes paradent alors que les campagnes ne disposent jamais que la portion congrue. Les travées de 2 fois 2 lits superposés sont séparées par des cloisons en placoplatre dans lesquelles sont aménagés des coffres fermant à clé permettant de sécuriser sacs et équipements. Une douche, un lavabo et un wc par travée. Tout est clean et bien pensé. Les matelas damassés font 20cm d’épaisseur. Chaque lit est équipé d’un spot et d’une prise de courant. Le luxe quoi !

Nous ressortons après la douche et la lessive. Yong a besoin d’argent et moi d’urgo et de pansements gras. Nous allons ensuite nous rasséréner de 2 bouteilles de vin et d’un mini sandwich au « Café de España ». Nous allons ensuite visiter la cathédrale Santa Maria qui contient entre autres célébrités le tombeau du Cid et de Chimène. Je me fais à nouveau préciser les heures d’ouverture des magasins : 10-14 et 17-20. C’est agaçant lorsqu’on n’est pas habitué.

En rentrant nous tombons, dans le « comedor » (réfectoire) sur les compatriotes de Yong qui nous ont gentiment cédé leurs sandwiches hier. Ils nous invitent à nous asseoir, buvons et grignotons ensemble quelques instants. A 19h nous ressortons pour dîner. Fatigués, nous ne souhaitons pas nous attarder, un fast-food pakistanais fera l’affaire. Pas terrible mais adapté à la situation.

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 17 »

Parcourir l’étape suivante…