Es – Étape 03

Mercredi 5 Mai 2010 Zubiri – Pampelune . 21 km – Cumul 69 km

2010.0501.Carte03.Zubiri-Pamplona

Nous avons fait comme nous l’avions prévu. Le petit-déjeuner est un véritable instant de bonheur. Yong s’est envoyé un grand café au lait et un croissant1, moi un grand café noir, 2 tartines beurre confiture et un grand verre d’eau fraîche. Étape de merde encore, heureusement sans vent, mais la pluie intermittente nous a contraint à conserver la cape sur tout le parcours. Le deuxième bonheur de la journée a été le dénivelé assez faible, une centaine de mètres seulement. Rien à voir avec les 1200m de la 1ère étape et les 400m d’hier. Les fondrières sur le Chemin et les rivières en crue se succèdent. Nous avons dû en passer une sur le parapet car le tablier était submergé. Nous avons les jambes raides comme des poteaux, encore un souvenir du Chemin en 2005 qui me revient en mémoire.

L’arrivée sur Pampelune depuis Villava nous paraît interminable. Nous trouvons heureusement sans problème le refuge « Jesus y Maria » calle Campanía. 114 places, installées sur 2 étages dans une ancienne église. Dès le hall d’accueil, nous nous rendons compte du luxe de la demeure : garage à vélo intérieur largement dimensionné, lits superposés disposés par groupe de 2 dans des alcôves spacieuses, le lit supérieur est placé assez haut pour que le locataire du dessous ne se cogne pas la tête en se levant de sa couche. En face des lits, un banc fixe continu accolé au mur permet de s’asseoir et déposer son sac. Des rails suspendus sous l’assise accueillent les chaussures. Au dessus, des portemanteaux recueillent bâtons et vêtements. Chaque alcôve est dotée d’un éclairage, d’un chauffage électrique opérationnel et chaque lit d’une prise électrique pour le rechargement des torches, mobiles et appareils photos. La salle de bain est abondamment pourvue de box individuels. Une laverie indépendante est équipée de 3 machines à laver et 3 sèche-linge (1€ chacune, lessive comprise). Au deuxième étage, la cuisine est grande et très bien équipée. Un tel luxe et un tel confort nous surprend agréablement par rapport aux installations porcines de Zubiri. Le prix de 6€ la nuit est pourtant identique et inclut un drap et une taie d’oreiller en papier. Petit bémol toutefois : la location de couverture est payante, 2€ l’unité. L’accueil fournit gratuitement plan de ville et tous renseignements utiles au séjour et la salle de communication comprend 4 accès Internet fixes.

A 14h, nous terminons le saucisson d’Alain et le pain toujours comestible acheté à St Jean. Yong a oublié sa serviette de toilette à Zubiri, nous partons donc en acheter une dans les rues alentours…

A 19h nous nous mettons en quête d’un resto où nous mangeons une excellente paella2 pour 10€ vin de Navarre compris (menu pèlerin).

Mon talon me fait mal. J’ai remplacé les compeed (attirail de bobo) inefficaces par deux bandes d’urgo de 6 à 7 cm qui couvrent beaucoup mieux la blessure. A la réflexion il m’apparaît qu’elle n’est pas due à l’insuffisance de rodage des chaussures mais plutôt aux 5mm d’épaisseur de ma talonnette qui positionnent mon talon au niveau de la partie renflée de la chaussure. Le frottement incessant contre l’inflexion de la tige provoque une excoriation de plus en plus profonde au fil des kilomètres. Que faire ?… Enlever la talonnette ?… D’une part il est trop tard pour cela, et d’autre part cette action aurait pour effet de recommencer à faire souffrir les ligaments internes de mon genou gauche. Je me souviens de cette souffrance en 2005, alors que je n’avais pas de talonnette, et je n’ai aucune envie de me retrouver dans cette situation. L’idéal serait de pouvoir incorporer ces 5mm dans la semelle externe de la chaussure, mais cela me semble bien difficile sur des chaussures à semelles moulées… A mon retour, il faudra que je pioche la question.

.
En Espagne les croissants sont d’une grosseur à peu près double des croissants français, et sont servis dans une assiette avec une fourchette et un couteau.
On ne le répétera jamais assez: Prononcer « paélia » et non paéla (les 2 L en espagnol sont toujours mouillés).

Cliquez sur la miniature pour voir les photos… (Touche « échap » pour quitter)

« 1 de 8 »

Parcourir l’étape suivante…