De Marcenod à Compostelle

Ce site, destiné à ma famille et aux amis proches, présente une expérience du « Chemin » avec toutes les tribulations qu’il est difficile d’appréhender avant de les avoir vécues. Le parcours s’est effectué en deux épisodes d’environ 5 semaines chacun.

La première partie du Chemin (Compostelle France) s’est déroulée du 1er Août au 4 Septembre 2005 en compagnie de ma nièce Julie (en cours d’études supérieures). Originaires tous deux d’un petit village (Marcenod) de la région stéphanoise, il était impensable d’emprunter une autre voie que celle qui passait à proximité (10 km) dite « Voie de Cluny », elle-même rejoignant la voie originelle du Puy-en-Velay (Via Podiensis), celle-là même qu’initia l’évêque Godescalc durant l’hiver 951.

Comme au Moyen-Age, nous sommes partis à pied de notre domicile, mais bien sûr, avec infiniment moins de risque de mauvaises rencontres et sans doute un peu plus de confort qu’à cette époque héroïque où le balisage était inexistant et le danger de se faire détrousser, voire occire, permanent…

J’ai entrepris seul la deuxième partie (Compostelle Espagne) en Mai-juin 2010, lassé d’attendre, année après année, que ma nièce réunît assez de motivation pour achever notre pérégrination…

Compostelle FranceCompostelle Espagne